Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cabasse
  • Cabasse
  • : Blog sur le monde de Cabasse, créateur d'enceintes (Georges Cabasse)Anciennes et nouvelles Albatros, Pacific, Adriatis, Kara, ...
  • Contact

Archives

10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 15:03
Avis à tous les amateurs d'audio vintage et récent:

Nous avons le plaisir de vous annoncer l'ouverture de notre portail Hi-Fi Legends

Avec au menu:

- Des blogs consacrés aux plus grands marques anciennes ou récentes avec des news, des photos, des bancs d'essai...
http://blogs.hifi-legends.com

- Un wiki qui servira à référencer les caractéristiques du plus grand nombre d'appareils possibles:
http://wiki.hifi-legends.com

- Un forum de discussion sur lequel nous pourrons parler de notre passion:
http://forum.hifi-legends.com

- D'autres projets en préparation réservés aux vrais amateurs d'audio (une boutique en ligne, des petites annonces...)




Nous vous attendons nombreux !
L'équipe de Hi-Fi Legends

http://blogs.hifi-legends.com
http://wiki.hifi-legends.com
http://forum.hifi-legends.com

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 15:45
Simplement une liste des câbles utilisés pour nos enceintes Cabasse, avec un classement par la suite.

J'ouvre la liste ;)

Pacific 600 : Qed SilverAnniversary et Qed SilverSpiral
Iroise SCS : Qed SilverAnniversary

Mon avis : Qed SilverAnniversary pour un médium aigu soyeux, doux, précis, un maximum d'informations, Qed SilverSpiral pour un grave plus rond, un peu plus présent.

SilverSpiral :

http://www.qed.co.uk/i105c159-158/QED_Cables/Speaker_Cables/Genesis_Silver_Spiral.htm

SilverAnniversary :

http://www.qed.co.uk/i91c159-158/QED_Cables/Speaker_Cables/QED_Silver_Anniversary.htm

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 08:01
Quel est l'apport du bi câblage?

Les articles sur le sujet sont nombreux, il existe pas mal d’enceintes permettant de bi câbler.  Mais quel est l’intérêt ?

Lors des différentes lectures sur le sujet, je n’ais pas trouvé une réponse unanime.

Certain dirons qu’il est plus important de réduire la longueur au minimum, que de bi câbler. D’autres disent qu’il faut prévoir de la bi amplification pour obtenir un réel résultat. Je l'ais réalisé avec les Pacific 600 Evolution, mes autres enceintes ne le permettent pas. Je ne manquerais pas de publier mes résultats, histoire d’éclaircir le sujet !

J’attend vos commentaires, est-il préférable d’utiliser le même câble pour tous les HPs ? Faut-il câbler en utilisant les canaux A et B ou utiliser un câble unique  prévu pour le bi câblage?

 

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 10:34
J'ais eu l'occasion d'écouter les Moorea, faisant partie de la nouvelle gamme MT4. Voici mes impressions :
D'abord d'un point de vue esthétique, c'est superbe! Comme à l'habitude avec Cabasse, la finition est irréprochable. Elles possèdent un charme extraordinaire, avec une forme en aile d'avion, tout en douceur. Cela change de nos colonnes rectangulaires. Elles sont équipées d'un socle qui peut recevoir des pointes de découplage fournies d'origine, il est de couleur noir et se marie très bien avec la couleur clair du coffret de l'enceinte. Au niveau du bornier arrière, la aussi ça change, les connecteurs sont de très belle facture le tout monté sur une plaque métallique style aluminium brossé. De nouveau on retrouve une impression de luxe et de qualité par rapport aux borniers qui équipaient la gamme MT4 précédente.









Cabasse utilise des transducteurs de 17Cm pour le grave, au nombre de deux sur cette colonne, ma première appréhension était le niveau du grave. Ayant l'habitude d'une écoute sur des modèles avec deux 21cm ou un 30cm, je m'attendais à un grave en retrait mais ça n'est pas du tous le cas, le volume de charge de cette colonne d'un mètre de hauteur contribue sûrement a ce résultat.



 Le niveau du grave est très correct, et est parfaitement en phase avec le médium-aigu, pas de trou. Ces deux petits transducteur sont très nerveux et donne au grave un côté sec, rapide sans traînage.



Le DOM42 donne une écoute très claire, très détaillée, elle me rappelle un peu le DOM40 de la Farella. Cette enceinte ma laissé une très bonne impression, pour un prix de 1200? la paire, elle constitue un très bon investissement et une belle entrée dans l'univers Cabasse.

Caractéristiques :


Utilisation
Au Sol
Dimensions (h x l x p)
100 x 25 x 36 cm
Poids
24 kg
Nombre de voies
2
Haut-parleurs

2 x 17MD18LB1 - 1 x DOM42

Filtre
2400 Hz
Efficacité

90 dB pour 1W
mesuré à 1 mètre

Réponse en fréquences
55 - 22 000 Hz
Impédance nominale
4 ohms
Impédance minimale
NC
Puissance nominale

100 W
(DIN 45573)

Puissance crête
700 W
 
Côte de l'occasion :

NC


Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 07:58
Comme décrit dans l’article sur les courbes de réponse. La directivité exprime la faculté de l’enceinte à reproduire l’ensemble du spectre par rapport à l’axe d’écoute (position de l’auditeur par rapport aux enceintes).
 

Mais pourquoi une enceinte est directive ? Et est-ce là même chose sur tout le spectre audible ? Pas du tout, tout ceci est lié à une série de choses. A commencer par la fréquence, les aigus sont très directifs et les basses très peu. On constate qu’une courbe est bonne dans l’axe des HP et se dégrade rapidement dès que l’on s’en éloigne. Cela implique qu’il faudra positionner les enceintes de façon à avoir le point d’écoute à l’intersection des axes des deux enceintes (en HIFI). Donc il faut diriger les enceintes vers l’auditeur.

 

En fait c’est du à la longueur d’onde des fréquences hautes qui est très courte (quelques cm), se qui a pour effet d’avoir bien plus de phénomène d’inter modulation qui engendrent un résultat différent par rapport à la distance et la position.

 

On se rend compte que la directivité est liée aux interférences, une autre cause de directivité est due à l’utilisation de plusieurs haut-parleurs pour reproduire le haut du spectre. Cela à pour effet d’introduire de la distorsion d’inter modulation entre les HP. Une façon de combattre cet effet est l’utilisation de HP coaxiaux comme le BC12 et autres développés par Cabasse.

 

La directivité est liée à la fréquence, on peut considérer qu’il n’y a pas de directivité pour les basses fréquences (Grave), elle s’approche de 90° pour les fréquences moyennes (Médium) et devient de plus en plus critique pour les hautes fréquences (Aigu). Dans le choix de l’enceinte, il faut essayer d’avoir une directivité la plus constante possible sur toute la gamme du spectre audio.


 

La directivité n’est qu’une facette d’un aspect très important en HIFI, c’est le lieu d’écoute, l’endroit de par ça conception, forme, matériaux, position d’écoute. Il est à lui seul un véritable casse tête pour l’audiophile qui cherche à optimiser son système.

 
Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 12:13
La Farella est une enceinte classique d’apparence. Elle se présente sous la forme d’une colonne deux voies. En y regardant de plus près, on découvre que sa constitution est beaucoup plus inhabituelle qu’il n’y paraît. Les hauts parleurs sont en effet réalisés dans des matériaux de synthèse spéciaux combinant rigidité et légèreté. Mais le plus surprenant c’est sans l’ombre d’un doute le concept du « tweeter médium », véritablement novateur. Il ne s’agit pas de deux haut-parleurs concentriques comme cela existe déjà mais bel et bien d’un unique transducteur capable de retranscrire l’étendue du médium et de l’aigu ! On évite ainsi tout problème de raccordement dans cette partie du spectre à laquelle l’oreille est très sensible. Et cela se retrouve à l’écoute, les timbres sont d’une grande homogénéité et l’aération ne fait aucun doute. La dynamique est excellente et la spontanéité naturelle des enregistrements restituée à sa juste valeur. Une réussite.
 

Avec la Farella, Cabasse à réalisé une enceinte de très grande classe, aux performances éblouissantes. Jamais auparavant un système à deux voies n’avait réussi le difficile compromis de l’étendue et de la régularité du spectre, sans « trou » dans le médium, en gardant cette ouverture qui à fait la réputation des grands systèmes à trois et quatre voies de Cabasse.

L’ébénisterie est comme d’habitude, de fabrication irréprochable avec placage ce bois véritable.

Pour le rendu des basses, on retrouve le transducteur 21M18LB avec un évent laminaire placé au plus près du sol.


Photo du DOM40 :


Il constitue l’élément le plus étonnant de cette enceinte. Vraiment très étonnant et performant sur du Jazz !

Avec une plage utile de 4 octaves, le DOM 40 offre une qualité de restitution du médium comparable aux meilleures 3 voies, avec une cohérence spatiale inaccessible aux 3 voies classiques. Une 2 voies peut alors bénéficier dans le registre bas-médium-grave des qualités de certains haut-parleurs de grave jusqu'alors réservées aux systèmes 3 voies. C'est le tweeter médium idéal pour des systèmes 2 voies haut de gamme.

Caractéristiques :


Utilisation
Au Sol
Dimensions (h x l x p)
90 x 26 x 32 cm
Poids
22,8 kg
Nombre de voies
3
Haut-parleurs

1 x 21M18LB - 1 x DOM40

Filtre
1 800 Hz
Efficacité

93 dB pour 1W
mesuré à 1 mètre

Réponse en fréquences
50 - 20 000 Hz
Impédance nominale
8 ohms
Impédance minimale
NC
Puissance nominale

100 W
(DIN 45573)

Puissance crête
700 W
 
Côte de l’occasion :
 
500 – 600€ (Farella 400)
600 – 650€ (Farella 401)
650 – 750€ (Farella 402)

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 18:53
La Catalane 500 représente le haut de gamme de la série MC500 (Multi coaxial) équipée du haut-parleur médium aigu concentrique BC12. Le BC12 est capable de reproduire la bande du spectre audio qui va de 1000Hz à 20000Hz.



La reproduction du grave est confiée à deux haut-parleurs de 21cm à membrane copolymère légère et rigide. Ils encadrent verticalement le BC12. Réalisé en aggloméré « marine », plaqué des deux côtés et assemblé à la colle hydrofuge, chaque coffret est vérifié en chambre pour déceler le moindre défaut. L’amortissement interne utilise une forte épaisseur de Kapok collée sur toutes les parois. L’évent, de type diffus, est situé horizontalement à la partie inférieure de l’enceinte.

Avec un volume de charge important, elle possède le même équipement HP de grave que l'Iroise, cette enceinte n'est pas en reste! Dès les premières notes, rien à dire, c'est du Cabasse! Le BC12 fait merveille et l'image est très spatiale. Avec un soupçon de retrait par rapport à l'Iroise qui fait un peu mieux sur cette gamme. Cette enceinte toute en hauteur est d'une finition irréprochable. Elle utilise une astucieuse technique qui lui permet de fixer son cache sans la moindre patte et ajoute encore à ça beauté.

Vue des transducteurs


Composition 3 voies 4 HP, 2 boomers (21M18) entourent en conformation d’Appolito le fameux BC12.

Caractéristiques :

Installation
Au sol
Haut-parleurs

1 x BC12
2 x 21M18

Efficacité (2,8 V)
94 dB
Réponse en fréquences
45-20 000 Hz
Puissance nominale
120 W
Puissance crête répétitive
840 W
Dimensions
117 x 26 x 43 cm
Poids
36 kg
Finitions standard
Bubinga, merisier, acajou noir



Côte de l’occasion :

1100 – 1300€
Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 11:26
Cabasse présente à Las Vegas au CES 2006 la dernière évolution de la technologie coaxiale, un système nommé « La Sphère » qui intègre 4 voies dans le même axe ! La bande passante de cette boule futuriste est de 20 – 25000Hz.



Tout à démarrer par le MC001 (3 voies) présenté sur l’atlantic en 1992 considéré comme l’étalon de mesure de l’époque. Ensuite sont venus le BC12 (2 voies) qui équipait les iroise, et le TC21 (3voies) repris sur les atlantis, baltic et Pacific en 1993. L'évolution suivante est le TC22 de la Baltic II et Adriatis II. Le dernier né de cette série est le TC23 qui équipe les derniéres créations haut de gamme : Baltic Evolution et Karissima. Il couvre la bande de 80 à 25 000Hz.

BC12
Tweeter : 4000-20000Hz
Médium : 1000-5000Hz



TC21
Tweeter : 4000-20000Hz
Haut Médium : 900 – 5000Hz
Bas Médium : 170 – 1500Hz



TC22
Bande passante : 80-22000Hz



TC23
Bande passante : 80-25000Hz

Photos de La Sphère :



 

Caractéristiques :


Utilisation Au sol
Dimensions (h x l x p) 140x 70 x 70 cm
Poids 100kg
Nombre de voies 4
Haut-parleurs 1 x TC23 - 1 x 55ND46
Filtre Actif (150Hz - 800Hz - 4000Hz)
Efficacité NC
Réponse en fréquences 20- 25 000 Hz
Impédance nominale NC
Impédance minimale NC
Puissance nominale Grave : Ampli de 1000W
Bas Médium :Ampli de 1000W
Médium :Ampli de 300W
Aigu :Ampli de 300W
Puissance crête 1000 W

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 10:55
Dans un style différent, à la fois enceinte et oeuvre d'art, cette enceinte coiffée de son élégant manteau fait aussi de la musique et quelle musique! Côté technique elle n'est pas en reste, elle est équipée du TC22, cette jolie boule qui trône tel un oeil qui vous observe. C'est un transducteur à 3 voies. sous cet oeil se trouve également un transducteur de grave, le 30M22 qui est un élément de 30cm. Pas moins de 4 voies pour cette magnifique réalisation. En plus elle est équipée d'un bornier à 4 entrées, se qui permet, si le désir vous en tente, et je vous le conseille, de bi amplifier ces enceintes.










Vue du 30M22 :


La réponse dans le grave avec un tel volume de charge est prévue pour descendre jusqu'à 35Hz. Un évent de décompression débouche juste devant le TC22.













Vue du TC22 :

Il constitue la pièce maitresse de cette enceinte, c'est un transducteur 3 voies qui couvre la bande du spectre audio allant de 80Hz à 22 000 Hz ! On gagne une octave par rapport à son prédécesseur le TC21 (Pacific 600, Baltic) qui descendait à 160Hz.







Caractéristiques :



Utilisation Au sol
Dimensions (h x l x p) 38 x 140 x 55 cm
Poids 39 kg
Nombre de voies 4
Haut-parleurs 1 x TC22 - 1 x 30M22
Filtre 100/600 Hz - 3 800 Hz
Efficacité 93,5 dB pour 1W
mesuré à 1 mètre
Réponse en fréquences 35 - 22 000 Hz
Impédance nominale 8 ohms
Impédance minimale NC
Puissance nominale 150 W
(DIN 45573)
Puissance crête 1050 W


Prix de l'occasion :

Kara : 5500 à  6500 € suivant l'état

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article
8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 18:12
Le bi câblage consiste à câbler séparément les graves et les aigus entre un ampli classique et des enceintes filtrées.

La bi-amplification active (ou plus généralement la multi-amplification) consiste à séparer les fréquences en fonction des différents haut-parleurs, puis à les amplifier séparément, comme sur
l’Albatros.


Intérêts de la Bi-Amplification Active :


Optimisation de la puissance :

Le premier intérêt de la bi-amplification est l'optimisation de la puissance. Regardez la figure ci dessous; il s'agit d'un exemple de signal envoyé à une enceinte par un ampli en technologie traditionnelle.













Vous pouvez voir que, pour éviter la saturation, la tension de l'alimentation devra être de +20V à -20V. L'ampli, sous une impédance de 4 Ohms, devra au moins avoir une puissance instantanée de 100VA. (Puissance = Tension2/impédance)







En multi-amplification, on a un amplificateur par voie. Pour le cas de la bi-amplification, il y aura deux amplis reprenant chacun une partie du signal (grave et aigu).

Pour éviter la saturation due au signal dans l'exemple précédent, la tension de l'ampli du grave et de l'ampli de l'aigu devra au moins être de 10V, se qui donne une puissance instantanée de 25VA

Donc la multi-amplification permet d’avoir une puissance instantanée plus faible pour les amplis. Elle aura donc aussi un intérêt sur les enceintes dont le rendement est faible. ( voir : le rendement )


La réduction des distorsions d'inter-modulation


La bi-amplification active permet de réduire fortement les distorsions d'inter-modulation. Cette distorsion apparaît quand 2 fréquences éloignés (typique une fréquence grave et une fréquence aigu), sont amplifiés en même temps. Acoustiquement, cette distorsion se caractérise par un manque de transparence, les instruments se mélangent avec une impression de bouillie sonore.

La bi-amplification active permet de réduire cette effet, car les aigu et graves sont amplifiés séparément. On a plus de transparence et de clarté.


Fltre Passif remplacé par un filtre Actif :


Les filtres actifs (composants électroniques) peuvent être de qualité supérieure pour un coup de fabrication plus faible et ajustables à loisir.


Conclusion :


Evidemment le coût global de la solution multi - amplifiée est plus important, en raison de la multiplication des amplificateurs, de l’adjonction de filtres actifs et du nombre de câbles qui, lui aussi, augmente ! Il est important de ne pas oublier de sortir le filtre des enceintes et de bien respecter la puissance admissible de chaque élément. Une fois tout cela bien maîtrisé vous risquez fort bien de redécouvrir vos enceintes !

En se qui concerne la bi-amplification passive, le résultat dépendra beaucoup de l’enceinte et de la conception de cette dernière, en règle générale, un système 3 voies en bi-amplification passive marche très bien en utilisant un ampli pour le grave et un pour le médium-aigu.

Published by William Wallace - dans cabasse
commenter cet article